2009: Approvisionnement en énergie

Notre groupe se compose de 7 membres: Norbert Hartmann, Matthias Hartmann, Claudia Müller, Hans Rapp, Markus Ritter, Monika Böske et Aloys Böske: départ le 25.02.2009, retour le 14.03.2009.
Le voyage était prévu en fait pour la fin de l’année; il a dû être annulé toutefois le 23.12.08 en raison d’évènements politiques inattendus.
En raison du report de voyage, Magda Hartmann, Renate Ettrich, Waltraud Rapp et Heike Ritter ne peuvent pas participer au séjour.

Hans Rapp s’est vu incomber la tâche de raccorder la pompe à eau aux circuits électriques. Pour un novice, il n’est pas facile de comprendre immédiatement les circuits, car la pompe peut être activée par l’énergie solaire en alternance avec le courant du générateur à diesel. En cas de faible ensoleillement, la pompe peut être alimentée en courant par le générateur disponible à l’aide d’un commutateur. Cela peut s’avérer nécessaire tôt le matin.


En cas de bon ensoleillement, la pompe à immersion refoule 2000 l d’eau à l’heure. Si l’on ajoutait des modules solaires supplémentaires, 4000 l d’eau maximum pourraient être refoulés à l’heure.
Mamadou et Boubacar ont été initiés à la technique. Mamadou est doué d’une grande intelligence pratique. Il n’a malheureusement pas eu la chance de fréquenter l’école; sa grande rapidité d’esprit en est d’autant plus étonnante. Il semble avoir compris les circuits et les avoir enregistrés mentalement, car il lui est impossible de les lire.
Pendant le séjour, Matthias Hartmann a établi un plan de site détaillé comprenant les différents bâtiments, le positionnement des conduites et tuyaux à la terre. Ce plan facilitera bien des choses à l’avenir.
Des paratonnerres ont été déposés dans des puits de 5 à 6 m de profondeur, creusés auparavant par des volontaires du village. Une couche épaisse de charbon de bois au fond des puits veille à une bonne conduction électrique. C’est une mesure nécessaire car à la fin de la saison sèche en général, de violents orages sévissent alors que le sol est encore très sec.

Photos:
- Puits pour les paratonnerres
- le puits est rempli de charbon de bois
- contrôle du circuit électrique dans le puits
- technique de la pompe à immersion
- modules solaires
- embranchement ultérieur du câble à la terre