Historique de l‘association


Au printemps 1999, les époux Monika et Aloys Böske ont rendu visite à la famille Keita en Guinée. Auparavant, le Dr. Yango Keita avait vécu de nombreuses années avec sa famille à Würzburg et avait obtenu un doctorat en chimie à l’université.  C’est à Würzburg  que Monika et Aloys Böske ont fait connaissance de la famille Keita.
En 1996, le Dr. Yango Keita et son épouse Djiwo Diallo ainsi que leurs enfants sont retournés en Guinée.
Au moment de se quitter, il avait été convenu de se retrouver en Guinée ; cela s’est réalisé en 1999.
Lors du séjour en Guinée, les familles ont visité le village natal Dow-Bodié de la famille Keita, situé à 360 km au nord-est de la capitale Conakry; en incluant les hameaux alentours, il compte 3000 habitants env.
Depuis de nombreuses années, il existe une coopérative de femmes à Dow-Bodié. Les expériences  douloureuses de ces femmes analphabètes  avaient éveillé en elles le désir d’obtenir une école dans le village, pour leurs filles en particulier.
Pour Monika et Aloys Böske, le désir de ces femmes semblait si compréhensible et urgent que le 18.06.1999, ils ont fondé une association, inscrite au registre des associations le 23.06.1999 et reconnue peu après comme association à but non lucratif par l’administration fiscale.
Les membres de l’association se sont solidarisés avec la population, en particulier avec les enfants du village de Dow-Bodié;  ainsi, le nom de l’école et celui de notre association en même temps ont été  rapidement trouvés : Schulprojekt Ecole de la Solidarité, Dow-Bodié, Guinea e.V.
En Guinée, l’association est représentée par le Dr. Keita. Il organise et coordonne les mesures nécessaires.

Les membres fondateurs dans le jardin de la Résidence à Würzburg.